Treize – Steve Cavanagh

Note : 3.5 sur 5.

Mots clés

récits   thriller   romans policiers et polars   quête   innocence   procès   meurtre   tueur en série  

Le pitch

Rachel et Bobby Solomon étaient le couple le plus glamour d’Hollywood. Ils avaient le monde à leurs pieds. Mais Rachel est morte, l’arrière du crâne fracassé, et Robert se tient aujourd’hui dans le box des accusés.

A quelques heures du procès, la défense a appelé Eddie Flynn à la rescousse. En acceptant le dossier, l’ancien escroc s’est lancé dans la partie la plus difficile qu’il ait jamais eue à jouer. Car un homme l’observe, invisible, assis parmi les jurés. Tuer Rachel n’était qu’un début, son oeuvre peut véritablement commencer …

Mon avis

J’ai découvert que j’avais commencé par le tome 3 de la série des aventures d’Eddie Flynn mais ça n’a gêné en rien ma lecture et la bonne compréhension de l’histoire.

Nous voilà donc embarqués dans un procès mené autour d’un coupable tout désigné, une jeune étoile montante du cinéma, qui aurait tué sa femme et son garde du corps qui aurait été accessoirement aussi son amant… Évidemment Bobby, l’acteur, n’a pas d’alibi. Trop simple pour être vrai tout ça !!

Eddie Flynn, ancienne petite crapule reconvertie en avocat aux méthodes un peu « particulières » (c’est le moins que l’on puisse dire !) va assurer sa défense à la demande d’un as du barreau qui l’embauche pour servir de « bélier » contre les flics du NYPD avec option « éjectable » en cas d’échec !

Eddie accepte néanmoins, non pas à cause de l’offre alléchante qui lui est faite, entre promesse de gloire et « matelas douillet » mais parce qu’il est convaincu de l’innocence de Bobby. En effet, on apprend qu’à la suite d’une erreur de jugement antérieure, Eddie ne défend plus que ceux dont il a l’intime conviction qu’ils ne sont pas répréhensibles.

On suit moins les détails du procès (un peu quand même, juste ce qu’il faut) que l’enquête que mène en parallèle notre ami Flynn pour découvrir un autre coupable et amener, au moins, un « doute raisonnable » sur la culpabilité de Bobby dans l’esprit des jurés. C’est sans compter que le vers est déjà dans la pomme !

Les chapitres alternent entre procès, enquête mais aussi point de vue du « tueur » qui va se révéler au fur et à mesure être un véritable psychopathe et ce depuis plus longtemps qu’on a pu le penser !

Alors c’est vrai qu’on connait rapidement l’identité du tueur. Son nom : Richard Penna…

Connaitre son nom, c’est bien, mais sans qu’une histoire s’y rattache, finalement ça ne nous avance pas beaucoup… Et c’est donc l’écheveau de cette histoire que notre valeureux avocat va dévider [sous nos yeux ébahis :-)] (nous, nous sommes un peu aidés par les observations de l’assassin). En fait, l’identité du tueur est moins importante que la façon dont il sera démasqué.

Je trouve que c’est une approche assez intéressante qui démarque complètement du genre même si on n’évite pas les poncifs du détective au profil convenu : alcoolo, divorcé, traumatisé par une ancienne affaire, aux prises avec ses démons intérieurs. Malgré tout cela, on s’attache à ce héros au passé un peu « miteux ».

Le suspense ne se dément pas et le rythme est nerveux et assez soutenu avec peu de temps mort. D’ailleurs la forme et le récit éclipse un peu le style, qui passe au second plan. On ne s’ennuie pas une seconde. L’intrigue est adroitement menée et tout s’imbrique bien, sans incohérences. On est, là, plus dans le thriller psychologique que dans le polar d’action (quoique…).

Habituée aux thrillers judiciaires de John Grisham et de Marcia Clarck (entre autres) qui me plaisent beaucoup, j’avoue avoir trouvé avec Steve Cavanagh un autre très bon « filon » sur le sujet ! Je m’en vais donc acquérir les deux premiers tomes de la série au plus vite et me délecter des aventures de notre héros malmené par l’existence.

Un grand bravo à l’auteur et merci aux #Éditions Bragelonne ainsi que #Netgalley de m’avoir permis cette découverte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :