Une amitié assassine Alex Marwood

Note : 3 sur 5.

Le choix de la traduction française m’a un peu étonnée et interpellée. En effet, le titre original: « The Wicked Girls » se traduirait plutôt par « les méchantes filles » (ou mauvaises filles) car d’amitié il n’en est pas trop question tout au long du livre (sauf si on le considère rétrospectivement…).

L’histoire débute en 1986 avec Bel, une fillette de onze ans qui fait la rencontre de Jade, une autre fillette de son âge. Elles vont « trainer » ensemble une journée durant et cela se terminera par un drame qui nous est dévoilé petit à petit au fil des chapitres, entrecoupés d’autres chapitres où il est question du présent.

Un présent, vingt cinq ans plus tard, où Bel (pour Annabel) Oldacre est devenue Amber Gordon et Jade Walker, Kirsty Lindsay. Toutes deux tentent de reconstruire laborieusement leur vie après avoir été incarcérée dans des prisons pour adolescents difficiles chacune de leur côté. Depuis cette fameuse journée, elle ne se sont jamais revues et depuis leur libération conditionnelle respective elles n’en ont pas le droit.

Pourtant le hasard va faire que leur chemin va à nouveau se croiser dans la petite ville côtière de Withmouth en Angleterre. Amber y travaille en tant que responsable d’une équipe d’agents d’entretien du parc d’attraction local: « funnland ». Elle y vit avec son petit ami, Vic (Victor) qui travaille lui aussi au parc d’attraction.

Quand une série de meurtres vont soudain s’y succéder, c’est tout naturellement que Kirsty va se retrouver à travailler sur l’affaire en tant que journaliste sans se douter que son passé va la rattraper au tournant plus vite qu’il ne faut de temps pour le dire.

Quant à Amber, en tant que témoin, puisqu’elle découvre l’un des meurtres, se retrouve bien vite au centre d’une tempête médiatique imparable lorsque son petit ami se retrouve bientôt suspect puis arrêté par les autorités.

Le passé ressurgit brutalement et pour l’une et pour l’autre qui pourtant se sont construit une autre vie avec mari et enfants pour Kirsty. Les deux femmes, attirées comme des aimants l’une par l’autre vont finir par se rencontrer secrètement (du moins le pensent-elles) dans un pub en ville. Amber/Bell découvrira ainsi que Kirsty/Jade s’est vu offrir une sorte de seconde chance en étant incarcérée dans une prison moins dure que la sienne et qu’elle a pu y poursuivre des études et passer un diplôme. Elle ressent cette différence comme une terrible injustice et en nourrira du ressentiment à l’égard de Kirsty.

Finalement les meurtres en série qui sont perpétrés dans le présent ne servent que de prétexte pour y développer l’autre histoire, celle de deux adolescentes qui ont commis (Les deux sont-elles coupables à égalité?) un meurtre sur une autre fillette de quatre ans.

Quant à l’histoire de Martin et Jackie, ils sont là aussi en « fioriture » mais n’apportent pas de « plus » à l’histoire sauf à la toute fin, où la encore l’un des deux servira de prétexte…

On assiste aussi à l’ébauche d’une réflexion sur le rôle des journalistes (l’auteur sait de quoi elle parle puisqu’elle est elle-même journaliste – Serena Mackesy de son vrai nom). Leur devoir « d’information ». Où s’arrête l’info, où commence la manipulation des faits? qu’en est-il de l’objectivité journalistique? de l’éthique et de la morale? Quand la chasse au scoop devient une « traque » pure et simple (coupable ou innocent peut importe du moment qu’il y a un « responsable ») qui annonce l’hallali générale? le harcèlement journalistique y est bien décrit et m’a beaucoup intéressée.

Quant au final, il m’a étonnée, car je n’avais pas envisagé cette option, et l’ensemble du bouquin m’a bien tenue en haleine, même s’il n’y a pas de véritable mystère sur le serial killer et pas vraiment d’ enquête ni de twists impressionnants à couper le souffle. C’est un bon petit roman qui se lit vite et bien, mais qui n’est pas mon coup de cœur de l’année! Il reste néanmoins agréable à lire et offre une sorte de « récréation » entre deux polars/thrillers plus « hard » et plus durs. Merci pour ce moment de détente Mme Marwood!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :